Préface

Il faut lire et écouter ces femmes. Elles sont toutes à la tête d’organismes sans but lucratif, d’organisations communautaires qui viennent en aide aux plus vulnérables. Elles ont toutes réfléchi à leur leadership et aux enjeux de transformation dans leur milieu, particulièrement à la faveur de la pandémie qui a bouleversé les façons de faire.

Il y a 60,000 OBNL au Québec, et les femmes y sont surreprésentées. Elles occupent des rôles-clés dans ce secteur essentiel, sous-financé, qui prend le relais des services publics à moindre coût, avec plus d’agilité et de souplesse.

Ces leaders viennent de différents horizons, avec leur expertise, leurs valeurs. Elles ont fait le choix d’œuvrer dans un secteur où il y a d’énormes défis, pas assez de ressources, et des milliers de citoyens dans le besoin de toutes origines notamment des femmes violentées, des minorités racisés et des réfugiés.

Ce recueil de récits est passionnant. On y entend des femmes entrepreneures qui appuient les OBNL pour qu’elles réussissent leur transformation numérique et apprennent à tirer parti des données recueillies. S’y ajoute des réflexions sur la place du plaidoyer ou des valeurs chrétiennes dans les organisations à but non lucratif.

Ces leaders sont franches. Elles parlent de leurs bons coups et de leurs erreurs, de leur cheminement pour être davantage à l’écoute de celles et ceux qu’elles servent, de leurs efforts pour professionnaliser des organisations et atteindre des résultats.

Les défis sont nombreux : par exemple, la nature du bénévolat a changé. Moins d’heures, moins d’engagement à long terme. Comment dans ces conditions poursuivre la mission quand on sait que les salariés ont besoin d’une équipe solide de bénévoles?

Dans toute cette réflexion de groupe originale, il y a des pistes de solutions et des conseils pratiques pour celles et ceux qui veulent transformer un organisme, ou y apporter des améliorations. Je salue donc cette contribution à la vitalité d’un secteur essentiel à une société plus juste.

 

Julie Miville-Dechêne
Sénatrice indépendante
Membre du Conseil d’administration de Partageons l’Espoir